Embarquement III – L’aire de jeux

L’aire de jeux sera installée sur une surface d’environ 500 m2. Elle est  pensée comme un pliage de surfaces à jouer, abstrait, pour stimuler l’imagination des usagers : « Nous proposons une aire de jeux qui ne soit pas figurative dans son invitation au voyage : autre chose qu’un animal; autre chose qu’un vaisseau, qu’un radeau ou un navire; autre chose qu’un monstre, un arbre ou un château fort. Il s’agit de faire confiance à l’enfant et à l’adulte pour s’y projeter. Ces géométries origamiques s’adaptent à tous.
Chaque classe d’âge partage les lieux.
Elle se compose de trois grandes plateformes (42 m2, 17m2 et 9m2), d’une glissière de butte (i.e un toboggan installé directement sur le relief du site) et d’une longue tyrolienne. Une des idées est de ne pas imposer un seul parcours. Nous ne souhaitons pas voir les enfants faire la queue…mais plutôt suggérer diverses utilisations.
L’ambition est de créer des jeux découlant des situations spatiales préexistantes du site pour y créer moult départs d’aventures ! Les structures alternent platelages ajourés et filets. Ces hamacs géants surplombant le végétal sont un clin d’oeil au radeau des cimes de Francis Hallé, Gilles Ebersolt et Patrick Blanc. On donne à pratiquer un site, en se rapprochant autant que possible d’une relation naturelle du corps au terrain.

Fiche technique AAj01

Article Ouest France du 22/09/20